Menu Content/Inhalt
        Sélection par pays
        
(Actuellement 113 pays)

Document sans titre

Cimetière de bateaux de Kerhervy, Lanester, Morbihan, France (47°47’N - 3°17’O).Cerisiers dans la région de Bessenay, monts du Lyonnais, Rhône, France (45°46’N - 4°33’E).Centre de livraison Airbus, Toulouse, Haute-Garonne, France (43°38’N - 1°22’E).
Carte de l’Union européenne dans la cour du lycée André-Malraux, Montereau-Fault-Yonne, Seine-et-Marne, France (48°24’ N - 2°58’ E). Bouchots dans la baie de Saint-Brieuc, Côtes-d’Armor, France (48°30’ N - 2°46’ O).Arbres au milieu des eaux près de Taponas, Rhône, France (46°07’N - 4°45’E).
Ramassage des galettes de fuel en provenance du Prestige, Biarritz, France (43°40Porphyre rouge du Cap Seninu, Golfe de Porto, Corse du Sud, France (42°19’ N – 8°35’ E)Récolte des olives près des Baux-de-Provence, Côte d’Azur, France (43°44
Punta di Rondinara au sud de Porto Vecchio, Corse du Sud, France (41°28Plantation dPlage de Saint-Aygulf, près de Saint Raphaël, Côte d’Azur, France (43°24
Piste de ski de Loisinord, sur le terril de Nœux-les-Mines, France (50°28Veaux-marins de la baie de Somme, Somme, France (50°13Golfe de Murtoli, Corse-du-Sud, France (41°30’ N – 8° 54’ E).
Golf de Sperone près de Bonifacio, Corse du Sud, France (41°22Cheminée de l’usine AZF après explosion, Toulouse, France (43°36’N - 1°27’E).Catamaran près de l’archipel de Glénan, côte sud du Finistère, France (47°43
Campement près du refuge de l’aiguille du Goûter, sur la route du mont Blanc, Haute-Savoie, France (45°49Le Louvre et l’île de la Cité, Paris, France (48°52’N - 2°19’E).Marquage d’un champ de maïs OGM à Grézet-Cavagnan, Lot et Garonne, France (44°23
Aérogare 2, aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, Val-d’Oise, France (49° 00’ N – 2° 35’ E).A marée basse dans le golfe du Morbihan, Morbihan, France (47°34’N – 2°49’O). Pétrolier de la société EURONAV, le NAMUR, Rail d’Ouessant, Finistère, France (48°32
Porte-conteneurs de la société CMACGM : le «MEDEA», Rail d’Ouessant, Finistère, France (48°46Chalutier le « Caraïbes » en mer d’Iroise au large de l’île d’Ouessant, Finistère, France (48°25’ N – 5°05’ O). Vase craquelée en Camargue, Bouches-du-Rhône, France (43°24’ N – 4°40’ O).




Chalutier le « Caraïbes » en mer d’Iroise au large de l’île d’Ouessant, Finistère, France (48°25’ N – 5°05’ O).

La mer d’Iroise est le nom de la partie de l’océan Atlantique qui s’étend de l’île de Sein à l’île d’Ouessant. Elle est réputée pour être l’une des plus dangereuses d’Europe, mais elle est aussi considérée comme l’une des plus riches en biodiversité, ce qui a motivé son classement en Réserve de biosphère par l’Unesco en 1988 et comme premier parc naturel marin de France en 2007. Ici, la petite pêche et la pêche côtière (poissons et crustacés) représentent 2 500 emplois et 350 bateaux. Le maintien de la qualité de l’environnement marin est aussi une nécessité pour les pêcheurs. La majorité des chalutiers, qui doivent leur nom au filet qu’ils utilisent (le chalut), sont de petite taille (inférieure à 12 m). Ce mode de pêche est très efficace mais non sélectif, si ce n’est pour la taille des prises plus ou moins contrôlée par la taille du maillage du filet, afin de sauvegarder les juvéniles. Depuis longtemps exploitée pour la pêche, et malgré toutes les mesures mises en place, l’Iroise n’échappe pas au contexte général de diminution des ressources halieutiques. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 80 % des espèces commerciales de poissons sont déjà exploitées à pleine capacité ou surexploitées, ce qui pourrait mener à un épuisement irréversible de cette ressource alimentaire avant 2050.

Si vous désirez acheter un tirage de YAB, visitez la galerie

DatsoGallery Multilingual
By Andrey Datso
Découvrez les autres travaux de  
Yann Arthus-Bertrand  
          

La totalité des photographies présentes sur ce site est à usage privé uniquement. Tous droits réservés Yann Arthus-Bertrand ©2016 yannarthusbertrand2.org